Faire face au Coronavirus grâce au télétravail (travail à distance)

Travaillez oui, mais en télétravail !

Comment s’organiser en télétravail face à une crise de Coronavirus ?

Dans la situation mondiale actuelle, les opportunités commerciales se font de plus en plus rares. Empêcher la propagation du Coronavirus signifie, comme le font les États, contrôler et limiter les mouvements et les sources de contamination. Alors, est-ce la solution le télétravail ?

Être chef d’entreprise, indépendant, auto-entrepreneur ou chef d’un petit commerce devient de plus en plus difficile. Les visites représentent des possibilités de vente, d’expliquer nos produits ou services, se faire de nouveaux collaborateurs. Et le simple fait de ne pas pouvoir le faire dans un temps indéterminé effraie nos chiffres de 2020.

L’interdiction de contacts, de déplacements (sauf urgences) annonce la détérioration de la situation économique. Pour l’éviter ou réduire son effet sur votre entreprise, nous vous expliquerons comment travailler à distance face à une crise de Coronavirus.

La limitation de mes déplacements et le télétravail

Ça n’a rien de nouveau. Le fait de limiter nos déplacements et nos contacts avec nos clients ainsi que collaborateurs nous amène à travailler à distance, mettre en place un système de télétravail.

Il existe une série de mesures que les travailleurs indépendants, et petites entreprises peuvent mettre en place en attendant que la situation s’améliore. Nous vous les résumons ci-dessous, en les classant des plus abordables aux plus chères.


L’organisation, l’essentiel du télétravail.

Certaines professions ne peuvent pas profiter du télétravail. Ce sont par exemple les camionneurs, les travailleurs de la construction, les salons de coiffure, les avocats plaideurs, certains journalistes, les médecins et infirmiers… Cependant, le télétravail ou le travail à distance peut être réalisé en s’organisant.

Comment?

  • Tout d’abord, ayez un système de gestion documentaire et / ou de bases de données approprié pour répertorier vos clients, fournisseurs et collaborateurs. C’est essentiel afin de suivre les étapes suivantes :). Nous vous conseillons également d’avoir un système d’emailing pour pouvoir communiquer avec vos clients, leur envoyer des offres  commerciales ou les faire patienter avec des contenus de qualité. N’oubliez également pas d’enregistrer votre base de données afin de la légaliser, ainsi qu’avertir vos clients que leurs données sont collectées (cookies, listes…à la CNIL).
  • Restez en contact avec les vôtres. Qu’ils soient fournisseurs, collaborateurs ou clients, ce point est essentiel pour continuer d’entretenir des relations commerciales avec eux. Et cette partie, par chance, est la plus simple qui existe au 21e siècle : téléphones avec ou sans roaming, Skype, WhatsApp, Line et même Facebook ont ​​des modes d’appel 3G/4G avec lesquels vous pouvez les appeler (avec ou sans vidéo) et maintenir le contact. Celui qui n’appelle pas, est celui qui ne veut pas !
  • Organisez des réunions : de la même façon que les appels, les réunions peuvent être faites par téléphone ou encore mieux, par vidéoconférence. Elles sont indispensables au bon développement à distance de votre entreprise. Nous recommandons des réunions hebdomadaires ou quincenales au moins. Vous devez rester connecté avec le reste de votre équipe, faire un résumé de la semaine précédente et anticiper les défis de la semaine à venir. De cette façon, tout défaut peut être corrigé pour le moment et les ventes peuvent être améliorées au cours du même mois.
  • Cherchez de nouveaux clients et attirez-les. De nos jours, rien de plus simple et rien de plus compliqué ! En fait, nous avons de nombreux moyens pour le faire : Google pour votre recherche, ainsi que les réseaux sociaux (Linkedin, Viadeo, Facebook, Twitter, Instagram …), ou directement à l’ancienne, avec le non moins typique annuaire téléphonique 🙂 . Dans ce cas, il s’agit de créer une base de données, de connaître vos clients, de savoir ce que vous faites, ce que vous aimez et ce dont vous avez besoin. Toutes les informations sont là ! Le plus compliqué, comme toujours, sera de transformer ces informations en clients. Mais ça c’est une autre affaire.

… c’est une solution rapide et bon maché, bien qu’à moyen therme 🙂


Embaucher du personnel sur place

Qui connaît un pays mieux qu’un natif ? L’idée est donc d’embaucher quelqu’un qui peut vous aider à distance. Vendeurs, export manager… les options sont variées. Cela dépend  essentiellement du budget que vous êtes prêt à investir pour que vos produits ou services arrivent sur le nouveau marché et s’y vendent.

Les contrats internationaux ou européens ont leurs particularités et nous vous conseillons de vous faire assister par des professionnels à ce sujet. N’hésitez pas à contacter les Chambres de Commerce où vous souhaitez vendre, les CCI , les consultants RH, ou toute organisation qui assure l’embauche d’experts natifs de qualité ou gère pour vous votre entreprise à l’international. N’oubliez pas sur ce sujet que le contrat de travail doit répondre aux exigences du pays dans lequel vous choisissez les travailleurs et que les conditions doivent être conformes à ce qui y est habituellement proposé dans le même, en général.

Bien sûr, n’oubliez pas de former vos nouveaux employés à vos produits, quoique à distance (il existe bon nombre de plateformes de cours en ligne), et surtout insister sur comment les vendre pour qu’ils soient eux-mêmes plus efficaces dès le départ dans les ventes. Il ne faut pas oublier que chaque pays a ses intérêts, ses façons de faire et il faudra adapter la manière de présenter vos produits ou services à votre nouveau public.

… c’est une option efficace même si elle revient plus cher.


Ouvrir une entreprise in situ ou réformer votre entreprise dans le e-commerce

Bien sûr, cette option est l’une des plus efficaces, mais aussi l’une des plus chères, et nous ne recommandons pas de commencer par là.

Notre conseil serait plutôt de connaître votre nouveau marché (avec une étude de marché adaptée à ce que vous vendez), et de savoir où trouver vos futurs clients (la buyer person). Essayez de leur vendre où que vous soyez, d’adapter votre site Web au nouveau marché, de mettre en place un e-commerce si vous voulez être présent en ligne et vendre comme ça.

N’oubliez pas dans cette étape d’enregistrer votre e-commerce pour protéger vos articles / études / produits …

Si vous voyez des résultats à moyen terme, envisagez de créer une entreprise dans le pays de destination. Mais soyez prudent avec cela : faites des calculs sur ce que cela signifie ouvrir l’entreprise là-bas, et les frais de gestion mensuels (employés locaux ou déplacés, locaux, marchandises …).

De cette façon, vous pouvez ouvrir l’entreprise et tout gérer à distance. Cela signifie que plusieurs professionnels travaillent pour vous en tant qu’avocats, vendeurs, employés (ou personnes à charge).

Dans ce cas, continuez de vous réunir avec tout le monde ou  appelez-les au moins une fois par semaine. Ainsi vous vous rendrez comte des loupés assez vite, et si vos produits ou services se vendent ou pas. De cette façon vous prendrez soin de votre investissement, même à distance. Le fait d’externaliser son entreprise et déléguer à des employés suppose toujours de tout surveiller et gérer à distance.

… c’est la solution la plus chère, la plus longue et la plus risquée, bien qu’elle soit meilleure à long terme lorsqu’elle fonctionne.



En résumé…

La plupart des emplois/entreprises qui ne supposent pas un travail manuel peuvent être exécutés à distance. Cela vous permettra de continuer de percevoir des revenus en période de crise.

Bien que nous ne soyons pas habitués au télétravail, c’est une des solutions de travail du 21ème siècle.  Il faut bien sûr l’organiser et la préparer. Cependant, c’est une solution tout à fait valable et très utile en situation de crise, ou encore pour développer un métier qui ne dépende pas de notre présence et nous laisse plus indépendant.

De cette façon, vous rejoindrez le défi #confinementtotal et vous démontrerez également que votre entreprise est responsable sur des sujets de bien commun. C’est une partie importante de la vision de votre entreprise qui sera très appréciée par vos clients.


Si vous ne savez pas par où commencer, et vous avez besoin d’un accompagnement avisé pour la mise en lace du télétravail dans votre entreprise demandez-nous conseil (consulting@b2btwins.com).


Faire face au Coronavirus grâce au télétravail (travail à distance)
Mot clé :
Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
LinkedIn
Share
FACEBOOK